Mois : novembre 2019

Lu – Il faut flinguer Ramirez, Acte 1 – Nicolas Petrimaux (Glénat) BD

Lu – Il faut flinguer Ramirez, Acte 1 – Nicolas Petrimaux (Glénat)

Il faut flinguer Ramirez a été conçu, réalisé, mis en scène et dessiné par Nicolas Petrimaux et cela fait toute la particularité de cet album. En effet, les casquettes de l'auteur sont multiples: animation, jeux vidéos, livre d'art... c'est un illustrateur/concept designer (selon le site officiel de la BD) ayant eu de multiples expériences. C'est, je pense, de par ce fait que, seul au commande de ce projet, il nous livre un album packagé, à mi-chemin de la bande dessinée, du comics et de l'animation. En effet, il y a dans ces planches une mise en scène prégnante, qui les propulse bien au delà de la bande-dessinée classique.  Ce livre est un objet léché, taillé au cordeau, maîtrisé de bout en bout avec maestria. Et au niveau de l'intrigue, me direz vous ?  Si je l'ai laissée pour la fin, c'est parce que de mon point de vue, c'est là que le bas blesse un peu. Biberonné par les années 80, Petrimaux nous balance une énième intrigue à la Tarantino et consort. Si elle n'est pas dénuée d'un humour qui parfois fait mouche, et de vrais envolées décoiffantes, si j'y ai retrouvé nombre de références sympathiques qui me font dire que j'ai tout de même un sacré socle culturel commun avec l'auteur, il m'a tout de même manqué ce petit "plus" que j'ai attendu pendant toute ma lecture et qui fait qu'elle ne restera "que" sympathique, quand je la trouvais tellement prometteuse... Pour résumer, j'ai adoré et en loue la forme. Petrimaux sort des carcans et nous propose un objet original, qui dénote des productions habituelles, et qui serait tout à fait propice à un crossmédia d'enfer. Pour le fond, malheureusement, je reste sur ma faim, serais-je devenue un peu trop exigeante ? Peut-être, car je conseil tout de même vivement cet album !
Lu – Replis – Emmanuel Quentin ( Mü Editions) Imaginaire

Lu – Replis – Emmanuel Quentin ( Mü Editions)

Replis est ma première rencontre avec l'auteur Emmanuel Quentin. Il signe là un thriller futuriste, qui se situe dans un avenir dystopique. Dans ce monde, les images sont contrôlées par l'état, qui s'en sert pour asseoir un pouvoir abusif. Au milieu d'une existence morne, le seul espoir du peuple est de pouvoir, en fin de vie, s'assimiler avec ses enfants au lieu de disparaître... Le narrateur et personnage principal, Daniel Sagnes, fait partie de ceux chargés de mener à bien cette guerre des images. Sa vie va basculer suite à la demande d'assimilation de son père, qu'il n'est certainement pas décidé à accepter. Dans Replis, Emmanuel Quentin décrit un monde ravagé par le changement climatique, dans lequel les trop nombreux survivants, contraints de quitter des terres devenues hostiles, s'entassent dans des villes trop petites. Sa vision des bidonvilles est particulièrement poisseuse et réaliste, et l'atmosphère de désenchantement et de décrépitude est constante. Dans cet univers hostile, la croisade Daniel Sagnes est d'autant plus violente que ce dernier est particulièrement insupportable ! Difficile donc d'entrer en empathie, et je me suis même surprise, de temps à temps, à me dire que ça me ferait bien plaisir qu'il se faire chopper. Mais cela n'a rien enlevé au plaisir que j'ai eu à lire ce livre, au contraire, même. Dans un monde sans espoir il a sans doute été plus facile de renoncer.  Le récit d'Emmanuel Quentin est cependant loin d'être binaire, et les nombreuses ramifications et retournement de situation m'ont tenue en haleine tout au long de ma lecture.  C'est au final un roman assez fin que ce Replis, à l'univers complexe et original et au cynisme particulièrement bienvenue ! 
Une nouvelle aventure sur le blog news

Une nouvelle aventure sur le blog

Ça y est ! Après des mois de tergiversation et procrastination, des heures à me creuser la tête pour décider de la forme et du fond, je me lance enfin! Je viens de réactiver : l'infolettre du blog Tu peux d'ors et déjà t'inscrire en passant par cette page. Fut un temps, tu pouvais t'inscrire et recevoir un mail automatique à chaque nouvel article posté. Je ne trouvais pas cela très satisfaisant, il y a beaucoup d'autre moyens de suivre l'actualité du blog. Je te conseille d'ailleurs pour cela de me suivre plutôt sur Mastodon (@DeidreAmbre@mamot.fr) , étant de moins en moins présente sur les autres réseaux. Tu peux également t'abonner au flux RSS du blog. L'idée d'une infolettre faisait tout de même son nid, et j'ai eu envie d'y mettre autre chose. Que trouveras-tu dans cette infolettre ? Je l'imagine comme un courrier, de moi à toi. J'ai toujours aimé l'écrit et les relations épistolaires. Outre des nouvelles du blog, donc, j'en profiterais peut-être pour te parler un petit peu plus de moi, de mes idées et de ma vie, de mes passions et de mes réflexions. J'aimerais aussi te partager d'autres choses : des articles, des vidéos, des gens biens... Cela sera un peu mon espace d'expérimentation, elle sera donc sans doute mouvante dans un premier temps... Le moyen que j'ai choisi L'une des contraintes qui a fait que cette infolettre a mis du temps à voir le jour, c'est le choix de son moyen de diffusion. En effet, je ne voulais pas passer par un service spécialisé (type mailchimp ou autre) que je trouve trop impersonnel d'une part, et qui est bien trop gourmand en données personnelles d'autre part. Cette infolettre doit rester entre toi et moi. Je passe donc par mon adresse mail, je suis chez Protonmail. Cela me permet le contrôler que tes données personnelles ne soient pas transmises à qui que ce soit, et cela nous permet aussi de dialoguer beaucoup plus facilement. Car je vois aussi cette infolettre comme un nouveau moyen d'échange, plus intime que les réseaux sociaux. Je serais donc toujours ravie d'avoir tes retours sur la forme et le fond, ou tout ce que tu auras envie de m'écrire ! Mon adresse sera visible, utilise là à loisirs!  J'espère que cette nouvelle aventure te plaira, j'ai à présent hâte de commencer!Le premier tirage du tarot se fera le 15 novembre, si tu souhaites le recevoir, inscris toi ici ! PS : si tu es déjà inscrit à l'infolettre, tu as dû recevoir un mail de ma part aujourd'hui, si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à me contacter pour que je te remette dans la boucle !