Vidéos

Vu – Solaris – Andreï Tarkovski (1972) Vidéos

Vu – Solaris – Andreï Tarkovski (1972)

Après Stalker, qui était déjà l'adaptation d'un classique de la science-fiction, j'ai enfin vu mon second film d'Andreï Tarkovski : Solaris. Adapté du livre éponyme de Stanislas Lem, Solaris est particulièrement fidèle au roman. Comment décrire l'étrange passion que m'a inspiré ce film ? Le cinéma de Tarkovski est tellement particulier !Le film est long, lent, minimaliste. Sans musique, l'ambiance sonore est particulièrement travaillée. Aucun son n'étant superflu, chaque grincement, chaque cliquetis, chaque bruit de vaisselle a son importance. La seule scène se passant dans une ville, au milieu du trafic, en devient insupportable de cacophonie, quand l'atmosphère de la station est silencieuse et confinée. Travaillant ses plans comme des tableaux, limitant ses mouvements de caméra à des déplacement lents et rectilignes, Tarkovski se sert de la couleur pour les ciseler et en faire de vraies œuvres d'art, bouleversantes d'émotion. La solitude de cette femme n'est-elle pas palpable ? Mettant en avant tout l'aspect philosophique du roman, Solaris est un huis clos angoissant et mélancolique, un véritable poème visuel qui m'a happée du début à la fin.…
Vu – Chernobyl – Craig Mazin (2019) Vidéos

Vu – Chernobyl – Craig Mazin (2019)

Chose rarissime, j'ai profité de quelques jours de calme pour regarder une série. J'en regarde très peu, mais le sujet de celle-ci me semblait passionnant. Chernobyl est une minisérie en 5 épisodes d'environ 1h chacun. Elle raconte l'histoire vraie de "la catastrophe de Tchernobyl": l'explosion, en 1986, du réacteur nucléaire n°4 de la centrale V.I. Lénine, située à l'époque en URSS. Elle met surtout l'accent sur les milliers de personnes ayant œuvré pour minimiser les conséquences sanitaires de cet incident, au sacrifice de leur vie. Étant assez âgée pour me rappeler du traitement de la catastrophe dans les médias français de l'époque (j'avais 6 ans), j'étais loin d'imaginer, même maintenant, les processus mis en place pour gérer cette crise. Cette histoire est en effet aussi épique que vraie, et constitue donc le parfait matériaux de base pour une série d'ambition. La série est poignante, émouvante, dérangeante... Parfaitement réalisée, elle m'a happée du début à la fin, me laissant dans un état d'émotion certain.…
Vu – Into Eternity – Michael Madsen (2010) Vidéos

Vu – Into Eternity – Michael Madsen (2010)

Je voulais voir Into Eternity depuis longtemps. Depuis aussi longtemps que je connais le projet Onkalo dont il parle, tant celui-ci me parait vertigineux. Onkalo, c'est un projet d'enfouissement de déchets nucléaires finlandais. Pensé dès les années 1990, initié pendant les années 2000, l'enfouissement commencera en 2020 pour une durée de 100 ans. En 2120, le site sera scellé pour l'éternité, les déchets radioactifs étant nocifs pendant 100 000 ans au bas mot... Into Eternity est un étrange objet filmique, entre le documentaire, la fable, le film, voir le clip... A son visionnage le temps s'étire, ponctué par de long plans sur les travaux en cours, les paysages finlandais, et la voix du réalisateur qui s'adresse aux générations futures, celles qui auront à prendre soin du site quand l'humanité telle qu'on la connait aura disparu pour depuis longtemps. Onkalo étant un projet qui me fascine, c'est avec beaucoup d'avidité que j'ai embrassé les 1H15 de ce film. De nombreuses questions captivantes sont posées : Quel site choisir qui puisse être à l'abri de la nature et des hommes suffisamment longtemps ? Comment protéger le site des intrusions et le rendre inviolable ? Comment transmettre une alerte sur la dangerosité du site qui puisse persister pendant les 100 000 ans à venir, et surtout, doit-on le faire ? Les nombreuses réponses (ou absence de réponse claire) soumises par l'équipe du projet (longuement interviewée dans le film) m'ont plongée dans des réflexions éthiques et philosophiques profondes. Je ne suis pas ressortie indemne du visionnage de Into Eternity. C'est un film passionnant sur un projet hors du commun, qui questionne énormément notre vision de l'avenir, notre éthique, notre formidable cynisme... C'est donc avec beaucoup de conviction que j'encourage la découverte du travail de Michael Madsen. Pour compléter cette vision du projet, j'ai relu une très belle nouvelle écrite il y a quelques années par l'écrivain Neil Jomunsi, elle même intitulée Onkalo. C'est une histoire passionnante, un voyage dans le futur, à la rencontre de ceux qui pourraient, un jour, redécouvrir le site. La nouvelle n'étant plus très facilement disponible, je me permets, avec l'accord de l'auteur bien sûr, de vous la partager. Vous pouvez télécharger le fichier epub en cliquant ici.…
Vu – Boustifaille (Court métrage) – Pierre Mazingarbe Vidéos

Vu – Boustifaille (Court métrage) – Pierre Mazingarbe

"Comédie cannibale" , Boustifaille est un court métrage décoiffant signé Pierre Mazingarbe. Traitant d'un thème choc (le cannibalisme), il met au final en scène des rapports familiaux. Une jeune femme cherche à s'émanciper d'un cocon familiale particulièrement envahissant pour l'amour d'un homme. Porté par le comique et l'absurde, avec en prime pas mal de violence, Boustifaille n'est cependant pas une farce. Fin dans son analyse sociale, il nous parle de situations bien réelles (remplacez par exemple le cannibalisme par la religion ou le racisme). Mettant en scène une poignée d'acteurs talentueux et attachants, Boustifaille est donc un court métrage à la fois drôle et intelligent, qui ravira les amateurs d'humour noir et de sang, tout en nous faisant réfléchir!…
Vu – l’intox c’est nous – Julien Goetz (francetv slash) Vidéos

Vu – l’intox c’est nous – Julien Goetz (francetv slash)

Une série documentaire qui plonge au cœur de la désinformation, pour en présenter les mécanismes d'une part, et pour expliquer par quels moyens et pour quelle raison elle se partage aussi facilement. Au fil des différents épisodes, on se rend compte de l'ampleur et de la complexité du système mis en place. Il devient facile d'imaginer quel dangereux pouvoir cela peut être. A voir et à mon avis à montrer aux jeunes générations, pour prendre conscience du rôle central que chacun d'entre nous doit jouer. Esprit critique et conscience des conséquences de nos partages... Les six épisodes sont disponibles sur Youtube ou sur le site de Francetv slash. https://www.france.tv/slash/l-intox-c-est-nous/…
Vu – Là où les putains n’existent pas – Ovidie Vidéos

Vu – Là où les putains n’existent pas – Ovidie

Un documentaire très dur, sur la situation des travailleuses du sexe en Suède. Avec une réalisation maîtrisée et un sens aiguë de la narration, Ovidie démontre à quel point, sous couvert de lois protectrices, le gouvernement suédois commet des abus de pouvoirs, précarisant et menaçant la vie de celles qu'il prétend préserver. Prenant comme toile de fond l'histoire tragique d'Eva-Marree, alias Petite Jasmine,  qui s'est d'abord vu retirée la garde de ses enfants pour prostitution pour ensuite être assassinée par son compagnon violent, elle pose la question du libre choix d'embrasser le métier de travailleuse du sexe, face à un pays ouvertement hostile et répressif. Alors que d'autres pays européens (la France en 2016) se mettent à adopter la législation suédoise de pénalisation des client(e)s de prostitué(e)s, le récit de ce déni total de justice à de quoi faire se dresser les cheveux sur la tête. A écouter autour du même sujet, cet épisode du podcast Transfert dans lequel une femme explique comment elle a trouvé un sens à son quotidien en devenant travailleuse du sexe, et dans lequel est évoqué la précarisation que la loi de pénalisation des clients a entraînée.    …
Vu – Nothing to hide – Mihaela Gladovic & Marc Meillassoux Vidéos

Vu – Nothing to hide – Mihaela Gladovic & Marc Meillassoux

Excellente plongée au cœur de la surveillance de masse, Nothing to hide alterne les interviews de spécialistes avec les exemples concrets de ce que peuvent faire ceux qui ont entre leurs mains des outils dignes des pires régimes totalitaires. D'une réalisation impeccable, ce documentaire nous explique avec calme et pragmatisme de quelle façon les puissants utilisent les données collectées par nos objets connectés. C'est concret, limpide, sans sensationnalisme, et parfaitement terrifiant. A voir pour prendre conscience de l'importance de protéger dès maintenant nos données privées, avant que de nouvelles façon de les exploiter voient le jour. A noter que le film a été financé grâce à une campagne de crowdfunding et est diffusé sous licence Creative Commons 4.0. L'équipe vient d'ailleurs de boucler une seconde campagne de dont pour réaliser la suite : Disappear.…
Spicilège #2 BD

Spicilège #2

Bonjour cher Lecteur, chère Lectrice, Je continue à chercher de jolies choses à te partager, au milieu d'un quotidien parfois bien morose des petites perles se cachent parfois et n'attendent que d'être découvertes, voici ma deuxième moisson... Sur l'écran de mon ordinateur... Deux nouvelles chaînes Youtube se sont partagé mon attention ces derniers temps, et elles parlent toutes les deux de cinéma de genre. La première, c'est Terrain Z, une chaîne qui propose chaque semaine du contenu en rapport avec un film, et qui propose ledit film en intégralité (légalement) à la fin du mois. C'est bien pensé, bien produit et super intéressant! La seconde, c'est Le coin du Bis , une chaîne qui propose également du contenu thématique autour du cinéma Bis. Tournée dans un vidéoclub, j'y ai découvert avec plaisir un diptyque sur John Carpenter, ou plus récemment une sélection de 20 films plus fous les uns que les autres. On sent beaucoup de passion, le contenu est très pointu. Dans mes oreilles... Sur les conseils de Dimitri Régnier dans sa newsletter Le Mégaphone (abonne toi), j'ai écouté la fiction audio Doulanges, produite par la RTBF. Il s'agit d'une série de courts épisodes (10 épisodes d'environ 10 minutes), une enquête policière reconstituée à partir des enregistrements d'une jeune journaliste, dans le style "found footage". C'est très bien écrit, joué et monté, ça tient vraiment en haleine.... J'ai récemment découvert également le podcast Dans l'ombre des légendes, de Charlie Bird Parker. Une "histoire particulière des légendes urbaines de Paris" qui commence par le récit inquiétant d'un tueur d'enfant dont on croyait l'enquête close... Un podcast à l'ambiance sonore soignée, intrigant et inquiétant... Sur les pages que je tourne... Récemment j'ai lu la BD The Black Holes, de Borja Gonzales chez Dargaud. Difficile de mettre des mots sur une histoire qui tient plutôt de l'errance, mais c'est un petit bijou de poésie visuelle, avec des thèmes qui me parlent particulièrement : l'art, la musique, la littérature, et la soif de liberté.  Il faut se laisser porter par l'onirisme tant cet album donne de l'importance à l'ambiance plus qu'au sens ; mais au final un magnifique voyage... Je viens de finir également les 2 tomes des Montagnes Hallucinées du mangaka Gou Tanabé chez Ki-Oon. Une adaptation puissante du récit de H.P. Lovecraft. Les traits sont fins, fiévreux, torturés, et rendent bien l'ambiance cauchemardesque et désenchantée de cet univers. Le froid omniprésent comme une menace sourde, la panique, la folie... un très bel ouvrage, particulièrement mis en avant par un écrin splendide (couverture en faux cuir et reliure cousue). C'est la fin de mes découvertes pour cette fois-ci... à bientôt !…
Spicilège #1 BD

Spicilège #1

Bonjour cher lecteur, chère lectrice, Ça fait un moment que je cherche à te partager autre chose que mes lectures sur ce blog. J'ai du mal à trouver la formule adéquate car mes avis sont souvent courts et éclectiques. Difficile dans ces conditions d'écrire un article cohérent mais après tout est-ce vraiment important ? Par vraiment... aussi j'inaugure un nouveau type d'articles, qui rassemblera encore et toujours ce que j'ai envie de te faire découvrir, des contenus - œuvres - personnes qui rendent le monde plus beau. Je ne me suis pas fixé de rythme particulier, quand j'estimerais avoir assez de matière ou que le temps sera venu, je publierai ! Et pourquoi "Spicilège", me diras-tu ? Parce que c'est plus original que "miscellanées", tout simplement! Je suis et je serai toujours à l’affût de jolies choses à te partager, voici donc ma première moisson... Sur l'écran de mon salon... J'ai une vrai panne en ce moment en ce qui concerne les films ou les séries. Je ne regarde pas grand chose, je préfère lire... Cela m'arrive de temps en temps, surtout quand j'entame un projet de lecture important. J'ai donc bien peu de choses à te partager sur ce plan...Une chose cependant. J'ai commencé il y a peu à regarder la série de Mark Frost et David Lynch, Twin Peaks, que je n'avais bizarrement encore jamais vue. Je viens d'entamer la saison 2. Je trouve cette série troublante, et je l'apprécie beaucoup. J'aime le travail de David Lynch et Twin Peaks reprend des motifs chers à ce créateur. C'est onirique et mystérieux, avec un sens de l'image des plus poétique et un accompagnement musical et sonore très recherché. Si ce n'est déjà fait, je t'encourage à la découvrir! Sur l'écran de mon ordinateur... Si j'ai du mal à regarder des films, je ne me lasse en revanche pas d'en entendre parler!J'ai découvert il y a peu la chaîne Youtube Chronik Fiction, et son émission Le Coroner. Chacune de ces chroniques part d'une mort emblématique (au cinéma ou dans une série). De celle du professeur dans Bataille Royale à celle de Laura Palmer dans Twin Peaks, elles permettent une courte réflexion sur l’œuvre en question. Trop courte ? un peu, j'avoue, mais ça reste intéressant et particulièrement bien réalisé!L'excellent ALT 236 se lance dans la fiction avec le premier épisode de sa série Maelström. On peut dire que c'est réussi. Une histoire étrange et crépusculaire, une variation autour de la série de peintures L'île des morts de Böcklin qui m'a toujours fascinée, tout pour me combler! Dans mes oreilles... J'ai profité d'un retour au bercail pour me replonger dans mes vielles obsessions... Du coup j'écoute beaucoup de vieux classiques : Led Zeppelin, The Who ou The Moody Blues... Dans un autre genre, je te conseille ce vieux concert d'Iron Maiden, qui daterait de 1981 soit peu de temps avant le départ de Paul Di'Anno. C'est un vrai plaisir de le retrouver, c'était vraiment une bonne époque pour le groupe. Le travail de restauration du son et de l'image est vraiment remarquable, avec en clin d’œil un petit problème technique vers 15 minutes... Sur les pages que je tourne... J'ai lu 2 bandes dessinées qui valent le détour ces derniers temps : L'anthologie Doggybags, du label 619 chez Ankama, qui regroupe les 10 meilleures histoires de la série, selon ses lecteurs. Il y en a pour tous les goûts, pourvu qu'on aime l'horreur! Des histoires parfois ironiques, parfois troublantes... parfois dégeu! regroupées dans un ouvrage somptueux, un très bel objet! le très particulier White Spirit, de Dédo et Weldohnson, qui inaugure une nouvelle collection chez Delcourt : Une case en moins, dirigée par Davy Mourier. Le récit d'une descente aux enfers, là non plus, rien ne nous est épargné! Ça va loin dans la transgression, mais c'est souvent drôle. Le trait de Weldohnson est original et maîtrisé, et colle parfaitement avec l'esprit de l'histoire. L'ensemble reste assez fragile (notamment la fin), mais me donne très envie de suivre la suite des aventures éditoriales des deux auteurs, ainsi que de cette collection, qui semble prometteuse...…
Ma playlist science #2: Les frères Poulain Vidéos

Ma playlist science #2: Les frères Poulain

Bonjour à tous ! Je continue dans cette rubrique à vous partager mes vidéastes vulgarisateurs préférés. Pour ce second billet, je vous parle de mes chouchous du moment: Les frères Poulain. Le premier que j'ai découvert, c'est Baptiste Poulain, dans feu l'émission + ou - Geek, et sa rubrique Science Friction. Je trouvais déjà ses interventions plutôt pertinentes. J'ai appris ensuite que son frère Artus était à l'époque décorateur de la même émission. Ensuite, j'ai retrouvé Baptiste pour la courte série de vidéos Breaking Balls, fait en collaboration avec le très talentueux Bruce Benamran de la chaîne E-penser, des vidéos courtes, bien écrites et bien rythmées mais malheureusement peu nombreuses. L'annonce des frères Poulain de l'arrivé prochaine de leur chaîne Youtube m'a donc parue très prometteuse. Celle-ci a maintenant pratiquement 3 ans et a démarré avec essentiellement 2 formats de vidéo : - Les passé-présent-futur qui reviennent sur l'évolution dans le temps d'une technologie - Les top chrono qui explorent un sujet en 2 minutes (à peu près...) J'ai tout de suite aimé le ton qu'ils ont choisi et l'enthousiasme qui se dégage de leurs vidéos. Malgré un contenu bien travaillé et intéressant, la chaîne souffre de longues semaines sans publications. Après quelques mois de flottement... Ils sont revenus en force à la rentrée 2017 avec un nouveau format de vidéos : des DIY de folie ! Borne d'arcade pour et aux couleurs de Dr Nozman, cadre slow-motion, casque Bluetooth... Ils font le pari de sortir une vidéo par semaine relatant l'évolution de leurs constructions, tournées vers le high-tech et les nouvelles technologies. On ne va pas se mentir, je ne suis pas très bricoleuse. Et pourtant, je me suis rendue compte que leurs vidéos me fascinent complètement. Impossible de les stopper quand je les commence. D'abord, leur atelier me fait pâlir d'envie! Ensuite, ils sont vraiment pros. On ne parle pas de bricoleurs du dimanche. Ils ont une vrai passion et une réelle maîtrise. Les prises de vue et le montage sont nickels: ralentis, gros plan... c'est réellement immersif. Un site internet complète les vidéos par tout un tas d'infos pratiques. Suivre les étapes de construction me ramène, je pense, quelques années en arrière, quand je dévorais les trophées de robotique de E=M6. C'est la passion qui se dégage de leurs vidéos qui est la plus contagieuse: ils savent faire et aime partager leur savoir. De plus, ils sont vraiment à l'écoute de leur communauté, et il est facile de participer à cette aventure via Youtube ou Instagram. Bref, comme vous l'aurez compris, une chaîne que j'apprécie beaucoup. Leur audience commence vraiment à décoller et c'est plus que mérité! Et si vous les avez découvert avec les DIY, n'hésitez pas à regarder leurs anciens formats.  …