Mois : février 2018

Les sempiternels – Aude Réco (Walrus) Imaginaire

Les sempiternels – Aude Réco (Walrus)

La dernière novella sortie des éditions Walrus est signée Aude Reco, une auteure que je suis depuis longtemps sur les réseaux sociaux, et explore le courant steampunk, un univers dont je ne suis pas très familière, mais qui me plaît cependant. Les sempiternels est un texte court et percutant, dont le rythme est très bien maîtrisé. C'est clairement un récit d'action, les scènes de combat s'enchaînent sans guère laisser le temps au lecteur de souffler.  Cependant, l'univers autour du récit semble un peu trop écrasant pour un texte qui ne fait qu'en effleurer les grands enjeux. Il en découle un certain sentiment de confusion à la lecture, et un peu de frustration. Je n'ai pas de peine à m'imaginer une saga entière autour des Sempiternels.  Restent de très beaux personnages féminins, intrigants et envoûtants, aux services d'une intrigue survitaminée.
Fractures – Franck Thilliez (Pocket) Lectures

Fractures – Franck Thilliez (Pocket)

Quand je manque de motivation au niveau lecture je me tourne souvent vers Franck Thilliez, qui me déçoit rarement. Fractures est l'un des romans qu'il a écrit en dehors de ses personnages fétiches de Franck Sharko et Lucie Hennebelle. C'est une intrigue isolée qui reprend des thèmes qui lui sont chers : maladie mentale, passé obscur et faux semblant. Le tout avec une bonne dose de cruauté, tant cet auteur affectionne les immondes salauds. Comme d'habitude c'est rudement bien mené et comme d'habitude c'est très efficace. Un livre qu'il est très difficile de lâcher une fois sa lecture entamée, et qui fait naître beaucoup d'émotions contradictoires.
Toxic saisons 1 et 2 – Stéphane Desienne (Walrus) Imaginaire

Toxic saisons 1 et 2 – Stéphane Desienne (Walrus)

C'est une énorme saga de deux fois 6 épisodes que nous offre Stéphane Desienne. Je ne sais pas combien de pages ça représente en tout mais on va s'accorder sur "beaucoup beaucoup". J'ai décidé de tout lire en une fois et pourtant je n'aime pas les récits trop longs. Heureusement, la saga ne manque pas de rythme, certainement à cause de son format série. La saison 1 est menée tambour battant, et si le début de la saison 2 souffre d'une petite baisse de régime (due, selon moi, à l'ajout d'une intrigue secondaire dont j'ai du mal à saisir l'intérêt), la suite tient ses promesses en terme d'adrénaline ! Sur l'idée un peu folle de mêler zombies et invasion extraterrestre, l'auteur construit un univers complexe et cohérent où se mêlent rivalités commerciales et intrigues politiques. Ce qui pourrait paraître comme une vaste blague décomplexée est en fait extrêmement réfléchi. Une saga dans laquelle j'ai aimé me plonger, et que j'ai dégustée jusqu'à la dernière page.