Deidre

Lu – Après la chute – Nancy Kress (ActuSF) Imaginaire

Lu – Après la chute – Nancy Kress (ActuSF)

Un roman atypique, à la lecture très addictive. Après la chute est structuré autour de trois lignes de narration : 2 dans le présent et 1 dans le futur. La maestria avec laquelle l'auteure jongle avec ces différents points de vue donne tout son rythme au récit. Au futur post-apocalyptique répond un présent où une mathématicienne aide le FBI à résoudre des disparitions d'enfants, tandis que d'étranges mutations voient le jour... Autour de plusieurs personnages assez solides, le récit monte en tension, évitant longueurs et égarements. L'écriture est précise, franche, totalement en adéquation avec les différents genres explorés tout au long du roman (post-apocalyptique, policier, huis-clos...). Je regrette cependant la concision du récit, qui empêche un développement plus appronfondi des protagonistes, et la fin précipitée, qui manque d'envergure face à l'empleur de l'univers mis en place. Cela reste cependant un excellent moment de lecture, qui me donne envie d'en découvrir plus de Nancy Kress.
Lu – Yesterday – David Blot et Jérémie Royer BD

Lu – Yesterday – David Blot et Jérémie Royer

Drôle d'histoire que celle de cette BD. A la faillite de la maison d'édition qui l'avait publiée, le scénariste a décidé de la rendre accessible gratuitement sur le net, afin de donner envie à d'autre d'en publier la suite. Yesterday est une BD plaisante, avec un graphisme plutôt sympa. L'histoire n'est pas d'une grande originalité mais nous plonge avec plaisir dans les années 60, à l’émergence des groupes de rock. En revanche, ce premier tome  ne donne qu'un bref aperçu de l'ensemble du récit et ne constitue qu'une rapide introduction. De quoi me faire croiser les doigts avec l'auteur pour que cette histoire trouve une nouvelle maison d'édition pour s'épanouir!Ce premier tome est alléchant, la suite pourrait être délicieuse ! Retrouvez la BD complète à l'adresse suivante: https://t.co/k8wOAXW8vQ
Lu – Le livre jaune – Michael Roch (Mü éditions) Imaginaire

Lu – Le livre jaune – Michael Roch (Mü éditions)

Quel plaisir de retrouver la prose de Michael Roch ! Quel plaisir de retrouver la musicalité de ses phrases, la beauté de son vocabulaire. Quel plaisir de retrouver l'onirisme de ses histoires. Quel plaisir d'en découvrir une nouvelle. Dans celle-ci, et après le somptueux Moi, Peter Pan, il nous entraîne de nouveau dans un récit aux confins du rêve, emprunt de poésie et d’envoûtement. Et comme à chaque fois je fus conquise par la précision des phrases et la justesse des propos. L'auteur met à nu des pensées sauvages, des évidences oubliées, qui invitent à l'introspection sans jamais l'imposer. De par son style inimitable, c'est l'art des mots qui coulent et nous emporte. Le livre jaune est de ces lectures qui transforment, qui enrichissent... Michael Roch est un grand. De ceux qui comptent et doivent être partagés... Ne passez pas à côté de sa plume...
Vu – Là où les putains n’existent pas – Ovidie Vidéos

Vu – Là où les putains n’existent pas – Ovidie

Un documentaire très dur, sur la situation des travailleuses du sexe en Suède. Avec une réalisation maîtrisée et un sens aiguë de la narration, Ovidie démontre à quel point, sous couvert de lois protectrices, le gouvernement suédois commet des abus de pouvoirs, précarisant et menaçant la vie de celles qu'il prétend préserver. Prenant comme toile de fond l'histoire tragique d'Eva-Marree, alias Petite Jasmine,  qui s'est d'abord vu retirée la garde de ses enfants pour prostitution pour ensuite être assassinée par son compagnon violent, elle pose la question du libre choix d'embrasser le métier de travailleuse du sexe, face à un pays ouvertement hostile et répressif. Alors que d'autres pays européens (la France en 2016) se mettent à adopter la législation suédoise de pénalisation des client(e)s de prostitué(e)s, le récit de ce déni total de justice à de quoi faire se dresser les cheveux sur la tête. A écouter autour du même sujet, cet épisode du podcast Transfert dans lequel une femme explique comment elle a trouvé un sens à son quotidien en devenant travailleuse du sexe, et dans lequel est évoqué la précarisation que la loi de pénalisation des clients a entraînée.    
Lu – Clean Room – Gail Simone, Jon Davis-Hunt et Quinton Winter (Vertigo) BD

Lu – Clean Room – Gail Simone, Jon Davis-Hunt et Quinton Winter (Vertigo)

Une excellente série de comics, particulièrement perturbante. Levant le voile sur la réalité derrière les histoires d'aliens, de possession ou de folie, elle nous offre une perspective particulièrement trash des choses. Très graphique, dans un genre proche de la science fiction et de l'horreur, l'intrigue joue sur la peur primale. Réservée à ceux que la violence graphique n'effraie pas, certaines case sont difficiles à oublier !!! l'histoire nous offre des personnages féminins assez hors du commun, très fortes et loin des clichés, certaines étant de véritables garces, nécessité faisant loi ! C'est glaçant, scotchant, parfois dégoûtant et très prenant.
Lu – Intelligences artificielles – FibreTigre, Heloise Chochois et Arnold Zephir (Delcourt) BD

Lu – Intelligences artificielles – FibreTigre, Heloise Chochois et Arnold Zephir…

Une excellente BD sur le sujet passionnant mais casse-gueule de l'IA. Richement documentée, elle vulgarise beaucoup de notions tout en essayant de démystifier les fantasmes qui circulent, et y arrive très bien. Le résultat est particulièrement pertinent et accrocheur. Je salue de nouveau la qualité de cette collection Octopus, qui offrent nombre de très bons ouvrages, aussi bien sur le fond que sur la forme !
Lu – Le carnaval des hyènes – Michaël Mention (Ombres Noires) Lectures

Lu – Le carnaval des hyènes – Michaël Mention (Ombres Noires)

Avec Le carnaval des hyènes, Michaël Mention signe un court roman coup de poing.Noir, cynique, violent, il suit un rythme haletant et laisse peu de temps au lecteur pour reprendre son souffle. Privilégiant l'action de bout en bout, il entraîne son héros dans un coup monté des plus obscène. Hypocrisie et faux-semblants, corruption et collusion avec le pouvoir, c'est un drôle de tableau que nous dépeint l'auteur.Fantasme ou réalité ? A vous d'en être seuls juges.
Vu – Nothing to hide – Mihaela Gladovic & Marc Meillassoux Vidéos

Vu – Nothing to hide – Mihaela Gladovic & Marc Meillassoux

Excellente plongée au cœur de la surveillance de masse, Nothing to hide alterne les interviews de spécialistes avec les exemples concrets de ce que peuvent faire ceux qui ont entre leurs mains des outils dignes des pires régimes totalitaires. D'une réalisation impeccable, ce documentaire nous explique avec calme et pragmatisme de quelle façon les puissants utilisent les données collectées par nos objets connectés. C'est concret, limpide, sans sensationnalisme, et parfaitement terrifiant. A voir pour prendre conscience de l'importance de protéger dès maintenant nos données privées, avant que de nouvelles façon de les exploiter voient le jour. A noter que le film a été financé grâce à une campagne de crowdfunding et est diffusé sous licence Creative Commons 4.0. L'équipe vient d'ailleurs de boucler une seconde campagne de dont pour réaliser la suite : Disappear.
Lu – Allez tous vous faire foutre – Aidan Truhen (Sonatine) Lectures

Lu – Allez tous vous faire foutre – Aidan Truhen (Sonatine)

Traduit par Fabrice Pointeau. Voilà un roman déroutant ! Écrit à la première personne, on y découvre le monologue de Jack Price, un criminel bien organisé, dont la routine va être mise à mal par le meurtre de sa voisine. On suivra sa quête du coupable, qui l'entraînera dans un ballade sanglante. Roman intéressant essentiellement par son style, le fond ne me laissera pas un souvenir impérissable. La forme, en revanche, est un bijou d'originalité. On y accrochera ou non. J'ai pour ma part bien aimé Price, de ses allures de psychopathe à son humour douteux, de ses digressions à ses attaques physiques et verbales. Il m'a fait passé un bon moment, dans ce roman parfaitement rythmé, à la violence survitaminée.
Vu – L’intervention de Fred Grivois Cinéma

Vu – L’intervention de Fred Grivois

Film inspiré de faits réels (la prise d'otage de Loyada, à Djibouti en 1976) mais prenant quelques libertés avec la réalité, L'intervention est un film d'action sous tension, dont la principale qualité est le jeu des acteurs, Alban Lenoir en tête.Qui s’intéresse un peu à l'histoire militaire ne manquera pas de faire quelques grimaces face à certaines erreurs et postures caricaturales, il faut réussir à mettre un peu de coté la réalité des faits, tenues et équipements (comme souvent dans ce genre de film de toute façon). Le ton parfois -très- léger peut également dérouter, mais a bien rempli son rôle de balancier envers une situation dramatique en ce qui me concerne.Reste les acteurs. Alban Lenoir, qui confirme tout le bien que je pense déjà de lui, de son jeu à ses choix de carrière. Olga Kurylenko, que j'ai redécouvert avec plaisir, et surtout Kevin Layne, particulièrement juste dans son rôle de preneur d'otage.Le film n'évite pas quelques écueils mais reste un très bel hommage aux victimes doublé d'un film d'action comme on aimerait en voir plus en France....