Tetris : Jouer le jeu – Box Brown (La Pastèque)

Traduit par Mathieu Leroux.

Un format original pour une histoire passionnante.

Qui n’a pas passé des heures et des heures à aligner les briquettes pour faire disparaître les lignes, les unes après les autres?

Je dois l’avouer, Tetris m’a fait vivre ma première expérience addictive, et c’est un jeu qui fait partie de mon vécu vidéoludique.

Quelle est donc l’histoire derrière l’écran? Celle d’un jeu créé par un informaticien russe et qui a réussi à conquérir le monde malgré le rideau de fer, au prix de nombreuses tractations commerciales.

D’une précision clinique, cette BD nous explique tous les tenants et les aboutissants de cette rocambolesque épopée, au risque de perdre le lecteur au milieu de tous ces protagonistes, entre leurs ambitions et leurs rivalités. Tout ceci est en effet loin d’être simple, quel exploit donc, que d’avoir réussi à en tirer un récit si captivant!

D’un point de vu graphique, le trait est minimaliste, ce qui ne me dérange pas en soi, mais j’aurais aimé un peu plus d’originalité. L’essentiel des cases représentant des réunions et des contrats, on tourne vite en rond.

J’avoue cependant qu’en bonne férue de « la petite histoire derrière la grande », ce genre de récit me passionne et j’ai passé un très bon moment à découvrir celui de Tetris, que je ne connaissais pas du tout.

Je m’intéresse d’ailleurs aux autres récits de Box Brown: la biographie du catcheur André Le Géant tout d’abord, qui me fait de l’œil depuis un moment, et celle du comédien Andy Kaufman, dont j’attends la traduction en français avec impatience!

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.