Taxi Driver – Richard Elman (Editions Inculte)

Traduit par Claro.

Ecrit en parallèle du scénario de Paul Schrader, ce roman se présente sous la forme du journal de bord de  Travis Bickle.

Au gré de nuits sans sommeil et de pérégrinations dans les rues de New-York, le lecteur entre dans la tête de cet anti-héros, et plonge dans son cynisme, ses désillusions, sa folie.

L’écriture est claire et direct, sans fioritures, hypnotique.

Les personnages sont peu nombreux, mais on compte surtout parmi eux la ville de New York, qui n’est pas montrée sous son meilleur jour : sale, sauvage et violente.

Nous dérivons avec Travis, suivant son monologue intérieur, témoins impuissants de son errance et de la montée en intensité de la frustration qui le conduira à chercher un hypothétique destin par la violence.

C’est rapide, violent et juste.

Mention spéciale à l’art work de la couverture signé Yann Legendre dont vous pouvez retrouver le travail sur son site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.