Ma playlist science #2: Les frères Poulain

Bonjour à tous !

Je continue dans cette rubrique à vous partager mes vidéastes vulgarisateurs préférés.

Pour ce second billet, je vous parle de mes chouchous du moment: Les frères Poulain.

Le premier que j’ai découvert, c’est Baptiste Poulain, dans feu l’émission + ou – Geek, et sa rubrique Science Friction. Je trouvais déjà ses interventions plutôt pertinentes. J’ai appris ensuite que son frère Artus était à l’époque décorateur de la même émission.

Ensuite, j’ai retrouvé Baptiste pour la courte série de vidéos Breaking Balls, fait en collaboration avec le très talentueux Bruce Benamran de la chaîne E-penser, des vidéos courtes, bien écrites et bien rythmées mais malheureusement peu nombreuses.

L’annonce des frères Poulain de l’arrivé prochaine de leur chaîne Youtube m’a donc parue très prometteuse.

Celle-ci a maintenant pratiquement 3 ans et a démarré avec essentiellement 2 formats de vidéo :

– Les passé-présent-futur qui reviennent sur l’évolution dans le temps d’une technologie

– Les top chrono qui explorent un sujet en 2 minutes (à peu près…)

J’ai tout de suite aimé le ton qu’ils ont choisi et l’enthousiasme qui se dégage de leurs vidéos.

Malgré un contenu bien travaillé et intéressant, la chaîne souffre de longues semaines sans publications.

Après quelques mois de flottement… Ils sont revenus en force à la rentrée 2017 avec un nouveau format de vidéos : des DIY de folie !

Borne d’arcade pour et aux couleurs de Dr Nozman, cadre slow-motion, casque Bluetooth… Ils font le pari de sortir une vidéo par semaine relatant l’évolution de leurs constructions, tournées vers le high-tech et les nouvelles technologies.

On ne va pas se mentir, je ne suis pas très bricoleuse. Et pourtant, je me suis rendue compte que leurs vidéos me fascinent complètement. Impossible de les stopper quand je les commence. D’abord, leur atelier me fait pâlir d’envie! Ensuite, ils sont vraiment pros. On ne parle pas de bricoleurs du dimanche. Ils ont une vrai passion et une réelle maîtrise. Les prises de vue et le montage sont nickels: ralentis, gros plan… c’est réellement immersif. Un site internet complète les vidéos par tout un tas d’infos pratiques.

Suivre les étapes de construction me ramène, je pense, quelques années en arrière, quand je dévorais les trophées de robotique de E=M6. C’est la passion qui se dégage de leurs vidéos qui est la plus contagieuse: ils savent faire et aime partager leur savoir.

De plus, ils sont vraiment à l’écoute de leur communauté, et il est facile de participer à cette aventure via Youtube ou Instagram.

Bref, comme vous l’aurez compris, une chaîne que j’apprécie beaucoup. Leur audience commence vraiment à décoller et c’est plus que mérité!

Et si vous les avez découvert avec les DIY, n’hésitez pas à regarder leurs anciens formats.

 

Laisser un commentaire