Traduit par Pascal Loubet.

Pour apprécier Midnight Movie, il est je crois indispensable de ne pas le prendre au sérieux. C’est en effet une vaste blague que cet ouvrage mené par le réalisateur du briant Massacre à la tronçonneuse. Inutile d’y chercher les mêmes émotions, mais si vous voulez rire avec une histoire de zombies (certe, convenue) et la mise en abîme de l’auteur, c’est un bon divertissement. Le système de narration est original, il alterne les points de vues avec des articles de magazines, blogs et autres. La fin est précipitée et soyons honnête, il ne restera pas grand chose de cette lecture si ce n’est un bon moment de détente. C’est parfois tout ce qu’on attend.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.